Calcule Biologique

Annuaire de Sante | Meteo dz | Dictionnaire medicale  Forum des médecins

Université Virtuelle des Sciences Medicales

Health News

Cours de Medecine


Précédent   Forum Algérien de Médecine > Vie quotidienne > Divers

Divers Postez ici les sujets qui ne trouvent pas leurs places ailleurs

Réponse
Outils de la discussion Rechercher
non lus 06/05/2011, 21h26   #31
dr nadou
 
Avatar de dr nadou
 
Inscription: février 2008
Localisation: ''Medea''
Messages: 1 995
dr nadou has much to be proud ofdr nadou has much to be proud ofdr nadou has much to be proud ofdr nadou has much to be proud of
Par défaut

je travail depuis 2 ans et je ne comprend pas aussi cette diffference
apparament ils ne sont pas encore entendue et on va recourir a la gréve encore une fois voici l'article

santé publique
Grève illimitée des médecins généralistes et spécialistes à partir du 16 mai

Les structures de la santé publique vont connaître une nouvelle paralysie en raison d'un mouvement de contestation en préparation. L'intersyndicale des praticiens de la santé publique, composée des deux syndicats autonomes des médecins généralistes et spécialistes, a décidé d'entamer une grève illimitée à partir du 16 mai.
Mohamed Yousfi, président du syndicat des médecins spécialistes, annonce le dépôt d’un préavis de grève aux ministères de la Santé et celui du Travail demain 8 mai. Les deux syndicats comptent organiser des rassemblements, des sit-in et des marches à Alger pendant toute la période de grève.
Ils ont décidé de soutenir toutes les actions de protestation menées par les résidents et les étudiants en sciences médicales (chirurgiens dentaires et pharmaciens). L'intersyndicale motive la décision de recourir à la grève par l'attitude «déplorable» du ministre de la Santé et de la Réforme hospitalière qui avait signé un accord d'augmentation de salaires des médecins généralistes sans les consulter ainsi que le retard observé dans l'adoption des statuts particuliers et du régime indemnitaire des praticiens spécialistes.
En plus de la grève, le Syndicat national des praticiens de la santé publique (SNPSP) a décidé d'ester en justice le ministère de la Santé pour «entrave à la réglementation en vigueur». Lyes Merabet, SG du SNPSP, s'est interrogé sur les raisons ayant poussé Djamel Ould Abbas à convoquer un syndicat «de service» pour signer l'accord sur la hausse des salaires.
«C'est une attitude malsaine et vicieuse d'utiliser un syndicat non représentatif alors que le dialogue a été entamé avec nous depuis longtemps.
Nous sommes dans un Etat de non-droit où toutes les violations sont permises même à ce niveau là», a-t-il déploré lors d'une conférence de pressé animée hier par l'intersyndicale à Alger. «Ould Abbas a déclaré la guerre et nous sommes convaincus de la nécessité de reprendre la protestation pour dénoncer ce type d'agissement», a-t-il souligné.
Document à l'appui, Lyes Merabet rappelle les engagements écrits pris par le ministre lors de l'installation des commissions mixtes le 24 janvier 2001 pour formuler des propositions concernant la révision du statut et l'établissement d'un régime indemnitaire en fonction de la nouvelle classification des fonctionnaires. «Le nom de Salah Laouar ne figure pas dans la liste des négociateurs», a-t-il précisé.
«A quoi joue le ministre ? Pourquoi a-t-il fait croire aux praticiens de la santé la possibilité d'aboutir à des résultats alors que tout le travail que nous avons fait s'est avéré vain ?», s'est-il demandé. Les deux syndicats affirment que les déclarations du ministre sont infondées.
«Ce n'est pas possible d'annoncer des augmentations salariales alors que la révision du statut et le régime indemnitaire n'ont pas été finalisés», ont-ils expliqué. Déçus et surpris, les conférenciers ont affirmé que la Fonction publique a été destinataire d'autres notes de la part du Premier ministre pour la finalisation des travaux «alors que le ministre a donné plusieurs échéances qu'il n'a jamais honorées», diront-ils en soulignant qu'il y a beaucoup de zones d'ombre dans les hausses annoncées qu'il ne reconnaissent pas d'ailleurs.
M. Merabet regrette cet état de fait et estime que cela est contraire aux orientations du président de la République qui a instruit les ministres à prôner le dialogue avec les représentants légitimes des travailleurs. Le SNPSP interpelle le président Abdelaziz Bouteflika pour «cesser toutes ces manipulations qui créent la confusion dans les relations entre les fonctionnaires et l'administration algérienne».
Les deux syndicats revendiquent la promulgation des statuts particuliers, des régimes indemnitaires, l'attribution de logements de fonction et autres types de logement, la mise en conformité des primes, l'organisation de concours des médecins spécialistes ainsi que des mesures incitatives pour les médecins exerçant dans les zones enclavées.
dr nadou est déconnecté   Réponse avec citation
non lus 07/05/2011, 09h33   #32
MANAR
VIP
 
Inscription: octobre 2007
Messages: 5 805
MANAR has a reputation beyond reputeMANAR has a reputation beyond reputeMANAR has a reputation beyond reputeMANAR has a reputation beyond reputeMANAR has a reputation beyond reputeMANAR has a reputation beyond reputeMANAR has a reputation beyond reputeMANAR has a reputation beyond reputeMANAR has a reputation beyond reputeMANAR has a reputation beyond reputeMANAR has a reputation beyond repute
Par défaut

Salaire de base: 32085DA.

impôts + assurance = 7857.40

Les primes en ensemble ( contagion , .....) =6973.14

Salaire = 6973.14+32085=39058.14

net= 39085.14-7857.40= 31200.74

EPSP - POUR UN MG moins de 2 ans voire 3ans

La prime de rendement est à part , non compris ds la paie.

Et qu'i y a une différence entre EPSP - CHU - EPH?
__________________
http://www.lexilogos.com
MANAR est déconnecté   Réponse avec citation
non lus 07/05/2011, 09h44   #33
MANAR
VIP
 
Inscription: octobre 2007
Messages: 5 805
MANAR has a reputation beyond reputeMANAR has a reputation beyond reputeMANAR has a reputation beyond reputeMANAR has a reputation beyond reputeMANAR has a reputation beyond reputeMANAR has a reputation beyond reputeMANAR has a reputation beyond reputeMANAR has a reputation beyond reputeMANAR has a reputation beyond reputeMANAR has a reputation beyond reputeMANAR has a reputation beyond repute
Par défaut

Citation:
Envoyé par nouri Voir le message
mdr
non, non Les specialistes ne sont pas jaloux !!!
et je suis avec toi , un ancien généraliste est un pseudo-specialiste a large spectre !!
_____________

je pose la meme question de dr nadou ,
c'est pour quand cette augmentation ,??
Salem , c'est pas une question de jalousie ou de concurrence , car chaque grade a sa place et ces obligations.

Un spécialiste est un spécialiste que personne nie ses efforts , ses souffrances , sa misère , son mérite , son prestige, sa dignité, son savoir , sa formation , ses compétences , le besoin de la société.

Mais il faut pas tomber de le jeu de régime qui confortent les différents praticiens pour déstabilisér , bouleverser notre unité , créer des conflits entre les confrères , cultiver la haine ......................................


__________________
http://www.lexilogos.com
MANAR est déconnecté   Réponse avec citation
non lus 07/05/2011, 10h05   #34
bessam
 
Inscription: mai 2011
Messages: 10
bessam has a spectacular aura about
Par défaut

pour infos article paru dans elmoudjahid
Une augmentation allant de 70 à 85 % touchera les médecins généralistes dans le cadre de la nouvelle grille des salaires.
L’effet rétroactif sera appliqué à partir de janvier 2008.
Interpellés jeudi dernier par les membres du Conseil de la nation dans le cadre des questions orales adressées au gouvernement, quatre ministres assumant la gestion des départements des Transports, de la Santé, des Finances et du Commerce ont dû répondre aux interrogations des sénateurs sur des sujets qui marquent l’actualité. Le ministre de la Santé, M.Ould Abbès, a donc été interpellé sur le brûlant dossier de la grève illimitée déclenchée par les médecins résidents depuis le 7 mars dernier et qui nuit de manière pesante aux malades. Le ministre affirmera qu’une grande partie des revendications exprimées sont légitimes et défendables, notamment celles liées aux indemnités, aux conditions de travail et à la formation. Toutefois il précisera que pour ce qui est de la suppression du service civil, la question n’est pas de son ressort car cette disposition a été instaurée par des lois et par une ordonnance présidentielle. Rappelons que les médecins résidents réclament la suppression de ce service civil qui les contraint à exercer dans des zones reculées du pays durant deux ou quatre années, après avoir achevé leur spécialisation à l’hôpital. Pour M Ould Abbès, « il s’agit là d’un devoir de solidarité et non d’une punition ». Il indiquera que ce service minimum est indispensable pour la population du sud du pays où on enregistre encore des cas de décès pour non-prise en charge pour cause d’absence de spécialistes. Il précisera à cet effet que près de 1000 médecins spécialistes seront affectés dans les régions du Sud au cours de cette année pour pallier justement cette carence. Le ministre dira que peut-être n’aura-t-on plus besoin de ce service civil dans deux ou trois ans lorsque ce problème ne se posera plus. Le premier responsable du département de la santé affirmera que le dialogue avec les médecins résidents reste ouvert. Pour ce qui est des médecins généralistes, le ministre informera que la nouvelle grille des salaires a été signée et avalisée et que les augmentations varient de 70 à 101 % avec effet rétroactif à partir de janvier 2008. Le rappel pourra donc aller jusqu'à près de 180 millions de centimes.

nous esperons qu'il dit vrai devant des senateurs
bessam est déconnecté   Réponse avec citation
non lus 07/05/2011, 10h14   #35
MANAR
VIP
 
Inscription: octobre 2007
Messages: 5 805
MANAR has a reputation beyond reputeMANAR has a reputation beyond reputeMANAR has a reputation beyond reputeMANAR has a reputation beyond reputeMANAR has a reputation beyond reputeMANAR has a reputation beyond reputeMANAR has a reputation beyond reputeMANAR has a reputation beyond reputeMANAR has a reputation beyond reputeMANAR has a reputation beyond reputeMANAR has a reputation beyond repute
Par défaut

avec le nouveau regime indemnitaire voila nos nouveaux salaires:
voila les chiffres qui circulent et qui sont officiels
medecin generalistes stagiaires
actuel: 32.338 DA net
nouveau: 54.970 DA net
acquit:22.632 DA net soit 70%EN PLUS le rappel il faut multiplier pr 42 mois
medecin generaliste principal 6eme echellon
actuel:50.029 DA net
nouveau:85.931 DA net
diffe: 35.902 DA net SOIT 72% DE PLUS meme calcul pour les rappels
medecin generaliste principal 10 eme echelon
actuel:55.359 DA net
nouveau: 97.149 DA net
differe:41.790 DA NET SOIT 75% de plus pour les rppals x pr 42 mois
car avec effet retroactif depuis janvier 2008
publie au journal officiel N°26
pour le 3eme grade medecin generaliste en chef derogation par arrete interministeriel car plus rapide a promulgué la difference est de 85% EN PLUS


Merci Dr Bessam


http://forumed.sante-dz.org/f30/regi...listes-t24549/
__________________
http://www.lexilogos.com
MANAR est déconnecté   Réponse avec citation
non lus 07/05/2011, 10h18   #36
bessam
 
Inscription: mai 2011
Messages: 10
bessam has a spectacular aura about
Par défaut

il n'y a vraiment pas de quoi

Dernière modification par bessam ; 07/05/2011 à 10h21.
bessam est déconnecté   Réponse avec citation
non lus 09/05/2011, 08h02   #37
beno09
 
Inscription: juin 2008
Messages: 18
beno09 will become famous soon enough
Par défaut

Le corps médical algérien vient de bénéficier d’une revalorisation salariale significative, la plus importante depuis l’indépendance. Pratiquement, les salaires des médecins, toutes catégories confondues, passent du simple au double en vertu d’un décret exécutif signé, jeudi, par Ahmed Ouyahia.
Kamel Amarni - Alger (Le Soir) - «Tout est allé très vite, en fin de semaine. Suite à une instruction du président, le processus a été accéléré pour la promulgation du décret. Il fallait surtout régler le volet financier du dossier, qui est l’aspect le plus important. C’était l’objet d’une réunion, mercredi en nocturne, entre le ministre de la Santé, Djamel Ould Abbès, et son homologue des Finances, Karim Djoudi», nous confie une source gouvernementale. Le lendemain, jeudi, le Premier ministre a procédé aux arbitrages nécessaires. «Ouyahia a été très clair au cours de cette réunion avec les deux ministres et le directeur de la Fonction publique : la paix sociale n’a pas de prix, a-t-il tranché pour venir à bout des réticences du ministre des Finances.» Il faut dire que ce «prix» consenti est assez lourd. «Cette nouvelle grille salariale coûte au Trésor pas moins de 50 milliards de dinars.» Ces augmentations salariales vont bénéficier à une population estimée à 1 200 praticiens généralistes de santé publique. Le Soir d’Algérie a obtenu une copie du document officiel finalisé, hier dimanche, par la Fonction publique avec tous les détails relatifs aux augmentations. Ainsi, le médecin généraliste débutant ou stagiaire, classé en catégorie 16, voit, en vertu de la nouvelle revalorisation, son traitement net passer de 32 338 DA actuellement, à 54 970 DA . Le médecin généraliste, relevant du 6e échelon et classé lui aussi en catégorie 16, verra son traitement actuel net passer de 42 900 DA à 68 465 DA. Le médecin généraliste principal, de catégorie 16, voit son traitement net revalorisé à hauteur de 85 931 alors qu’il est actuellement à 50 029 DA. Quant au médecin généraliste en chef, son traitement ou salaire net passe de 52 263 DA à 94 842 DA. Vient enfin le troisième rang des médecins généralistes, ceux classés au 10e échelon. Pour un médecin généraliste de cet échelon, classé en catégorie 16, le traitement net augmente de 46 997 DA à 77 481 DA. Pour le médecin généraliste principal, le traitement passe de 55 359 DA à 97 149 DA. Tandis que le médecin généraliste en chef double pratiquement son traitement net qui passe de 57 938 DA à 106 963 DA. Ceci, en plus du fait que tous verront leur salaires augmenter encore avec «la prime de garde et la prime de contagion». Ces deux primes sont «en cours de réévaluation», selon le document de la Fonction publique. Et ce n’est pas tout. Il est expressément indiqué, dans le même document, que «le nouveau traitement sera appliqué avec effet rétroactif à compter du 1er janvier 2008». Ce qui, en d’autres termes, signifie qu’outre les augmentations salariales, chaque praticien généraliste de santé publique bénéficiera d’un pactole pouvant aller jusqu’à 220 millions de centimes pour certains. Aussi, «l’augmentation sera effective et immédiate, dès la publication du décret exécutif au Journal officiel, prévu ce mardi», précise notre source.
d'après le soir d'Algérie
beno09 est déconnecté   Réponse avec citation
non lus 09/05/2011, 13h16   #38
kabylus
 
Inscription: mai 2011
Messages: 8
kabylus is on a distinguished road
Par défaut Tous les détails sur les augmentations salariales des médecins

Je crois que c'est officiel pour les augmentations de salaires des médecins !

Lire l'article !
kabylus est déconnecté   Réponse avec citation
non lus 09/05/2011, 17h13   #39
kaddd
 
Inscription: mai 2011
Messages: 0
kaddd is on a distinguished road
Par défaut prime de contagion

pour la prime de contagion c pour tous les medecins ou juste pour certains medecins comme avant.
kaddd est déconnecté   Réponse avec citation
non lus 09/05/2011, 17h26   #40
beno09
 
Inscription: juin 2008
Messages: 18
beno09 will become famous soon enough
Par défaut

pour la contagion c'est pour tous le monde elle varie de 3000 a 5000 da
beno09 est déconnecté   Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non
Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 21h33.


forumed.sante-dz.org