Afficher un message
non lus 15/07/2009, 19h58   #1
phimene
 
Avatar de phimene
 
Inscription: mars 2009
Localisation: SDF
Messages: 1 217
phimene has a reputation beyond reputephimene has a reputation beyond reputephimene has a reputation beyond reputephimene has a reputation beyond reputephimene has a reputation beyond reputephimene has a reputation beyond reputephimene has a reputation beyond reputephimene has a reputation beyond repute
Par défaut la « protection totale » est un leurre !



Devant une étiquette annonçant une protection totale contre le soleil, fuyez. Ce terme, comme le rappelle la Commission européenne, ne devrait plus être utilisé car il ne signifie rien et incite à ne pas se protéger. Voici quelques conseils de bon sens à réviser avant de partir.
En ce début de vacances, la Commission européenne insiste « sur l’importance de se protéger du soleil ». Elle rappelle les nouvelles règles d’étiquetage des laits et crèmes de protection. « Cet été, notre message aux consommateurs est clair, affirme la commissaire européenne à la consommation, Meglena Kuneva. L’utilisation d’une crème solaire n’est qu’une des nombreuses mesures à prendre pour vous protéger efficacement ».



La correspondance entre les indices chiffrés et les classes de protection. Le logo UVA indique que le produit arrête bien les UV-A, dont l'énergie intrinsèque est plus faible que celle des UV-B (leur longueur d'onde est plus grande) mais qui sont bien plus présents au niveau du sol (les UV-B étant en grande partie absorbés par la couche d'ozone).
La crème solaire n'évite pas de devoir prendre des précautions
Les produits solaires ne doivent pas donner l'illusion d'une protection magique contre les rayons du soleil. Que faire concrètement ? Eviter de s’exposer aux heures d’ensoleillement maximal, entre 11 heures et 15 heures. Porter un couvre-chef et des lunettes de soleil. La précaution vaut naturellement aussi pour les plus petits.
Quant aux crèmes solaires, la Commission rappelle surtout que les allégations comme écran total ou protection totale ne devraient plus être utilisées. « Bien que fréquentes, elles sont fausses, car aucun produit solaire n’offre une protection totale contre les rayonnements ultraviolets ».
Les allégations devant figurer sur les produits sont les suivantes :
Protection faible ;
Protection moyenne ;
Protection haute ;
Protection très haute.

Les logos et les indices indiqués sur l'étiquette sont à regarder de près. Mais seules les indications officielles sont à prendre en compte. Les autres sont fantaisistes, alors que la protection solaire est une affaire sérieuse
__________________
le savoir que l'on complete pas chaque jour,diminue chaque jour.
phimene est déconnecté   Réponse avec citation