Calcule Biologique

Annuaire de Sante | Meteo dz | Dictionnaire medicale  Forum des médecins

Université Virtuelle des Sciences Medicales

Health News

Cours de Medecine

non lus 10/04/2009, 16h40   #1
o2rose
 
Avatar de o2rose
 
Inscription: juin 2008
Messages: 1 554
o2rose has a reputation beyond reputeo2rose has a reputation beyond reputeo2rose has a reputation beyond reputeo2rose has a reputation beyond reputeo2rose has a reputation beyond reputeo2rose has a reputation beyond reputeo2rose has a reputation beyond reputeo2rose has a reputation beyond reputeo2rose has a reputation beyond reputeo2rose has a reputation beyond reputeo2rose has a reputation beyond repute
Par défaut la Panoramique dentaire

Définition

Le panoramique dentaire est une radiographie qui permet de visualiser sur un seul cliché (une seule radio), entre autres :
  • Les arcades dentaires.
  • Les maxillaires.
  • Les parties inférieures des fosses nasales.
  • Les sinus maxillaires.


Le panoramique dentaire permet de dépister les affections en stomatologie (des dents) des maxillaires et des sinus entre autres.

Chez l'enfant le panoramique dentaire permet de visualiser l'ensemble des germes des dents définitives c'est-à-dire des futures dents de l'adulte. Ceci autorise l'évaluation de l'âge dentaire.

Cette incidence radiologique diagnostique également les lésions situées aux extrémités des racines des dents comme par exemple un granulum.

Les autres affections ou pathologies susceptibles d'apparaître dans un panoramique dentaire sont :
  • Une fracture.
  • Une tumeur des mâchoires.
  • Une affection osseuse (maladie de Paget par exemple).
Le panoramique dentaire permet également de localiser l'emplacement des cavités naturelles (avant d'envisager la pose d'un implant dentaire par exemple) et le trajet du nerf mandibulaire.



Technique médicale

On utilise un film qui est placé dans une cassette qui est maintenue contre la face (le visage) du patient qui passe cet examen radiologique. Le tube qui envoie les rayons X va effectuer une rotation autour de la tête du patient.

Les inconvénients du panoramique dentaire sont les suivants. Du fait de l'étalement de la structure ogivale sur la surface plane du film, la radiographie panoramique présente des imperfections (déformation importante). Généralement ce type d'incidence radiologique est affiné dans un deuxième temps par des clichés plus ciblés donc donnant lieu à moins d'incertitude.


Les structures susceptibles d'être visibles sur le panoramique dentaire sont (liste non exhaustive) :
  • Le trou optique.
  • Le bord orbitaire externe (os frontal : apophyse orbitaire externe).
  • Le bord orbitaire interne (os maxillaire supérieur : branche montante).
  • L'os propre du nez.
  • La fente sphéno-maxillaire.
  • La paroi externe nasale.
  • La cloison nasale (os Womer et lame verticale de l'ethmoïde).
  • Le sinus maxillaire (en particulier la paroi interne, la paroi supérieure, la paroi externe, la paroi inférieure du sinus maxillaire).
  • L'épine nasale antérieure.
  • Le palais osseux avec l'apophyse palatine du maxillaire supérieur et la lame horizontale du palatin.
  • Le trou mentonnier.
  • La symphyse mentonnière.
  • Le canal dentaire inférieur.
  • La ligne Oblique interne.
  • La ligne oblique externe.
  • L'apophyse ptérygoïde du sphénoïde.
  • L'épine de Spix.
  • L'orifice du canal dentaire inférieur.
  • L'angle goniaque mandibulaire.
  • L'arcade zygomatique.
  • L'apophyse styloïde.
  • Le conduit auditif externe.
  • L'apophyse coronoïde (mandibule).
  • Le condyle mandibulaire.
  • Le condyle temporal.
  • L'os malaire.
  • La cavité glénoïde du temporal et interligne articulaire.
  • La branche horizontale de la mandibule.
  • La branche montante de la mandibule.
  • Le trou sous orbitaire.
  • Le trou et le canal palatin antérieur.
Le patient est soit assis soit debout, la tête en légère déflexion (tête légèrement penchée en arrière), le menton en avant, le patient mord un petit support de plastique horizonta. Les incisives supérieures sont placées (et les incisives inférieures également) perpendiculairement au support plastique qui est mordu par le patient. On utilise ce que l'on appelle un centreur lumineux qui permet de repérer la parfaite symétrie de la tête. Il faut prendre quelques précautions en particulier s'assurer une bonne contention c'est-à-dire des appuis et des sangles en velcro. En effet, le temps de pause étant de l'ordre de 20 secondes c'est-à-dire relativement long pour une radiographie, il faut éviter que le patient ne bouge. Les marquages des côtés doivent être effectués. Pour que la radio soit réussie il faut que les arcades dentaires soient visibles complètement et symétriquement. Les maxillaires supérieurs et les maxillaires inférieurs des articulations temporomaxillaires également.


L'intérêt du panoramique dentaire est de dépister les foyers infectieux provenant des dents et d'évaluer l'âge dentaire ainsi que les anomalies des dents des enfants. Cet examen n'est pas possible chez un enfant de moins de deux ans. Le panoramique dentaire permet également de mettre en évidence une éventuelle fracture de la mandibule quand le blessé peut garder la position assis.
__________________
Le génie commence les beaux ouvrages, mais le travail seul les achève
o2rose est déconnecté   Réponse avec citation
non lus 10/04/2009, 16h57   #2
dentiste kabyle
 
Inscription: avril 2009
Messages: 4
dentiste kabyle is on a distinguished road
Par défaut Re : la Panoramique dentaire

je vous remercie et bon courage
dentiste kabyle est déconnecté   Réponse avec citation
non lus 13/04/2009, 22h37   #3
alborak
 
Avatar de alborak
 
Inscription: juillet 2008
Messages: 7
alborak is on a distinguished road
Par défaut Re : la Panoramique dentaire

Merci o2rose pour la qualité de ton topo...
Cliché de dépistage et support de réflexion, les limites et l’insuffisance du cliché panoramique sont quand même à souligner :
- Agrandissement des dimensions en hauteur.
- Dimensions médio-distales non fiables car très variables d'un examen à l'autre en fonction de la morphologie des maxillaires et de la position du patient.
- La radio panoramique est une tomographie, limitée par: son épaisseur, de 10 à 12 mm dans les régions postérieures et de 6 mm seulement pour les régions antérieures; ce qui explique que seules les structures incluses dans cette coupe tomographique sont nettes, que les incisives sont souvent floues, que l'étude des sinus est impossible au panoramique et que des structures anatomiques importantes, telles le trou mentonnier le canal mandibulaire voire un kyste ou une racine résiduelle puissent passer inaperçues.
- Enfin, comme toute méthode conventionnelle, le panoramique ne permet pas d'apprécier la qualité de l'os spongieux, le noircissement obtenu est en fonction des doses émises.

Bon courage à tous
alborak est déconnecté   Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non
Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 02h33.


forumed.sante-dz.org