Calcule Biologique

Annuaire de Sante | Dictionnaire medicale  Actualit? M?dicale

Universit? Virtuelle des Sciences Medicales

Health News

Cours de Medecine




Précédent   Forum Algérien de Médecine > Forums généraux > Vos Questions médicales

Vos Questions médicales Une demande urgente? des Questions? c'est par ici

Réponse
Outils de la discussion Rechercher
non lus 27/02/2011, 20h26   #11
CENDRILLON
 
Avatar de CENDRILLON
 
Inscription: mars 2010
Messages: 2 303
CENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond repute
Par défaut

Je vais reprendre avec un peu plus de détails ce que ma chère Amie DocHope dans son intervention:

Qu'est-ce que la tension artérielle ?

Un peu de plomberie

La tension artérielle est le résultat de la pression qu'insuffle le coeur au sang en le poussant et de la résistance de la paroi des vaisseaux.

En imageant un peu : si on met une pompe au bout d'un tuyau et que l'on envoie un liquide sous pression, selon la nature du tuyau, la pression ne sera pas la même à l'intérieur. Si le tuyau est rigide, la pression sera maximale et le liquide passera très vite, mais avec des turbulences. Si le tuyau est élastique, la pression utile pour pousser sera moindre car le tuyau va un peu se dilater et laisser passer plus de liquide, à peu prés autant de débit. Les turbulences seront neutralisées par les parois élastiques du vaisseau. Si le tuyau est trop mou, il va se dilater énormément, il deviendra trop gros pour le débit, des turbulences vont à nouveau apparaître. Le débit sera médiocre avec des zones de stagnation de liquide.

Dans le corps, le coeur essaie d'assurer un débit. Il doit donc trouver une pression utile en fonction de l'élasticité des vaisseaux. Avec des vaisseaux rigides, de petit calibre car rétrécis, il sera obliger de pousser fort et va s'user prématurément. Avec des vaisseaux trop mous, il sera obligé de battre plus vite car incapable d'assurer une pression dans ces vaisseaux. En outre, du fait de la stagnation, il y aura une fâcheuse tendance à faire des caillots et donc des embolies. C'est le problème des varices et des états de choc ou le volume de sang ne permet plus de remplir sous pression les artères.


Avec les artères normalement élastiques, le coeur ne sera pas obligé de pousser trop fort ni de battre trop vite. Il ne fatiguera donc pas.

En pratique comment cela se traduit-il sur la tension artérielle ?

La tension artérielle donne 2 chiffres, la maxima et la minima ou la systolique (contraction du coeur et a diastolique (décontraction du coeur).

Lorsque le coeur pousse, la tension maximum qu'il est capable de donner pour vaincre un obstacle, le brassard gonflé du tensiomètre, est donnée par la systolique, il engendre alors des turbulences car le passage pour le sang est insuffisant. Le brassard se dégonflée, le flux se réduit et les turbulences disparaissent , le flux est laminaire, on parle de diastolique. Au stéthoscope, la systolique correspond à la phase ou le sang arrive à vaincre la résistance du brassard, on entend les turbulences sous la forme de l'onde de choc des pulsations cardiaques. La diastolique est une tension plus basse qui correspond au flux sans turbulence qui passe sous le brassard, au stéthoscope, les bruits d'onde de choc du pouls ont disparu, ce qui ne veut pas dire que le sang ne circule plus, mais il commence à ralentir sérieusement.

Schématiquement la systolique doit être inférieure à 16 et la diastolique doit être inférieure à la moitié de 15 plus 1 point. En pratique, en dehors de toute maladie (fièvre, diarrhée, choc...) plus une tension est basse, plus l'espérance de vie est élevée. Pour la diastolique, l'important n'est pas qu'elle soit de la moitié de la systolique plus 1 point, mais plutôt qu'il y est un large espace entre systolique et diastolique, car c'est cette différence qui permet le gros du débit et donc la perfusion des tissus du corps.
Quelques situations particulières

La plus fréquente des situations particulières est la prise de tension artérielle chez le médecin. On estime qu'elle est surévaluée de 1 à 2 points du fait du stress même inconscient, c'est l'effet blouse blanche. Ces deux points ne grèvent pas le pronostic vital.

Un sportif qui fait un sprint a à ce moment entre 25 et 30 de tension, il n'est pas hypertendu.

En cas de rétrécissement de la valve de sortie du coeur (la valve aortique), la tension est forcément plus basse, mais à même résultat tensionnel, le coeur travaille plus. Le patient perd le bénéfice de cette moindre tension.

Chez la femme enceinte, une tension à 15/9 est le maximum acceptable

Chez des gens qui ont les artères très rigides, le médecin peut entendre une diastolique très très basse car les parois rigides transmettent les bruits du coeur, ce qui n'existe pas sur une paroi élastique. La diastolique perd donc toute sa valeur. Il s'agit là de personnes âgées.
__________________
"J'ai enfin compris que, si une chose n'arrive pas, c'est qu'une autre meilleure viendra ."
CENDRILLON est déconnecté   Réponse avec citation
non lus 27/02/2011, 20h37   #12
CENDRILLON
 
Avatar de CENDRILLON
 
Inscription: mars 2010
Messages: 2 303
CENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond repute
Par défaut

Moyens et méthode de la mesure de la tension artérielle:


Sthétoscope



Tensiomètre
(brassard à tension) manuel Tensiomètre électronique


Les étapes:

Étape 1


Etape 2:




Etape 3 :




Étape 4:


__________________
"J'ai enfin compris que, si une chose n'arrive pas, c'est qu'une autre meilleure viendra ."
CENDRILLON est déconnecté   Réponse avec citation
non lus 27/02/2011, 20h59   #13
CENDRILLON
 
Avatar de CENDRILLON
 
Inscription: mars 2010
Messages: 2 303
CENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond repute
Par défaut

Citation:
Envoyé par MANAR Voir le message
Merci bien Cendrillon pour ce nouveau topique consacré pour l'HTA , on peut pas pas aborder ce problème de santé publique sans parler de FDR cardio-vasculaires.




J'en rajoute pour les facteurs de risque:

Facteurs de risque:


  • Causes médicales

La majorité des hypertensions sont dites essentielles ou primitives : le médecin ne détecte aucune cause expliquant cette hypertension, si ce n'est parfois un terrain héréditaire et d'éventuels facteurs de risque .
Plus rarement, l'hypertension est secondaire à une autre affection médicale :
  • maladie des reins : calculs rénaux, infections rénales à répétition, rétrécissement d'une artère rénale;
  • prise de substances nocives ou de médicaments : alcool, réglisse, cortisone, pilule contraceptive, ciclosporine;
  • causes hormonales : diabète, syndrome de Cushing, syndrome de Conn, acromégalie, phéochromocytome (tumeur rare de la glande surrénale);
  • anomalies congénitales de l'aorte : rétrécissement de l'aorte.

  • Facteurs de risque:

Parmi les facteurs de risque identifiés, il convient de citer :
  • Les apports en sel excessifs : la consommation moyenne de sel se situe entre 8 et 10 g par jour : 2/5 de ce sel provient de notre salière, le reste est contenu dans les aliments eux-mêmes.


    La surcharge pondérale : elle favorise l'hypertension par divers mécanismes. La graisse abdominale, par exemple, sécrète des substances nocives ; tout comme un régime alimentaire trop riche en sel et en alcool.
  • Le stress : il peut favoriser l'hypertension. Ainsi, une étude a démontré que le risque d'hypertension est plus élevé chez les employés devant répondre à de fortes exigences en ayant un pouvoir de décision limité.
  • Le régime alimentaire : une alimentation trop riche en matières grasses d'origine animale et pauvre en fruits et légumes favorise l'hypertension.Préférez les fruits et les légumes frais, le pain et viandes maigres aux plats préparés, sandwichs, gâteaux qui sont enrichis en matières grasses et en sel.
  • Prédisposition familiale : dans la famille de personnes hypertendues il n'est pas rare de rencontrer d'autres cas d'hypertension. Le risque est particulièrement élevé lorsqu'au moins deux parents proches ont souffert d'une hypertension avant l'âge de 55 ans
  • Autres facteurs: d'autres facteurs peuvent être mis en cause, tels qu'une consommation excessive d'alcool, la prise de certains médicaments (pilule), l'âge, des douleurs intenses de type rhumatismal, des conflits familiaux ou professionnels, etc.
__________________
"J'ai enfin compris que, si une chose n'arrive pas, c'est qu'une autre meilleure viendra ."
CENDRILLON est déconnecté   Réponse avec citation
non lus 27/02/2011, 21h25   #14
nour elhouda
 
Avatar de nour elhouda
 
Inscription: octobre 2010
Localisation: algérie
Messages: 876
nour elhouda has a reputation beyond reputenour elhouda has a reputation beyond reputenour elhouda has a reputation beyond reputenour elhouda has a reputation beyond reputenour elhouda has a reputation beyond reputenour elhouda has a reputation beyond reputenour elhouda has a reputation beyond repute
Par défaut

Bonsoir chère Cendrillon,
excellent partage ma sœur ,je n'est pas voulu participer pour ne pas modifier ton plan, j'attend avec impatience plus de renseignements sur le thème.
Encore grand merci Cendri.
nour elhouda est déconnecté   Réponse avec citation
non lus 27/02/2011, 21h33   #15
CENDRILLON
 
Avatar de CENDRILLON
 
Inscription: mars 2010
Messages: 2 303
CENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond repute
Par défaut

Citation:
Envoyé par nour elhouda Voir le message
Bonsoir chère Cendrillon,
excellent partage ma sœur ,je n'est pas voulu participer pour ne pas modifier ton plan, j'attend avec impatience plus de renseignements sur le thème.
Encore grand merci Cendri.

Ok , merci ma chère soeur ;
Je vais encore poster Quelques autres détails , et puis on entamera nos discussions , et on s'étalera sur les cas de nos consultions , et nous supposons des petits cas cliniques.
__________________
"J'ai enfin compris que, si une chose n'arrive pas, c'est qu'une autre meilleure viendra ."
CENDRILLON est déconnecté   Réponse avec citation
non lus 27/02/2011, 21h39   #16
CENDRILLON
 
Avatar de CENDRILLON
 
Inscription: mars 2010
Messages: 2 303
CENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond repute
Par défaut

  • Symptômes de l'hypertension artérielle

Aucun symptôme : le plus souvent, les hypertendus ne ressentent aucun symptôme, même s'ils présentent des valeurs de pression artérielle élevées. Pour cette raison, l'hypertension peut passer inaperçue pendant de nombreuses années et se manifester par l'apparition soudaine de complications.


Maux de tête : survenant surtout lorsque la pression systolique excède 200 mm Hg, ils sont absents chez de nombreux hypertendus. Toutefois, les maux de tête peuvent être indépendants de l'hypertension artérielle. Ainsi, les céphalées de tension sont souvent dues à la contrariété, les migraines à des mécanismes neurologiques.


Bourdonnements d'oreille : ils peuvent apparaitre en cas d'hypertension artérielle bien qu'ils en soient souvent indépendants.


Sensation de déséquilibre : une telle sensation peut s'observer en cas de pression artérielle très élevée ou trop basse.


Hémorragies conjonctivales : elles se présentent sous la forme d'un œil rouge et s'observent particulièrement chez les hypertendus chroniques lors de poussées de tension. Le plus souvent bénignes, elles sont néanmoins très impressionnantes.
__________________
"J'ai enfin compris que, si une chose n'arrive pas, c'est qu'une autre meilleure viendra ."
CENDRILLON est déconnecté   Réponse avec citation
non lus 27/02/2011, 21h57   #17
CENDRILLON
 
Avatar de CENDRILLON
 
Inscription: mars 2010
Messages: 2 303
CENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond repute
Par défaut

Evolution et complications:


L'hypertension est rarement dangereuse à court terme. Seules les poussées majeures d'hypertension peuvent entraîner des complications immédiates. En revanche, l'hypertension est très néfaste lorsqu'elle évolue sur de nombreuses années sans traitement approprié : elle altère progressivement la paroi des vaisseaux et entrave le bon fonctionnement du cœur, des reins et du cerveau.


Complications immédiates:


Même si des poussées importantes d'hypertension sont souvent sans conséquences immédiates, le risque de complications graves existe :

L'œdème pulmonaire :
il peut être dû à une poussée d'hypertension.
Il se manifeste en général la nuit par un essoufflement dramatique et traduit l'envahissement des alvéoles pulmonaires par le plasma sanguin. Le sujet est obligé de s'asseoir ou de se mettre debout pour pouvoir respirer. Cette complication est néanmoins rare et peut être évitée par un suivi rigoureux du traitement prescrit par votre médecin.

Dissection de l'aorte thoracique :
complication très rare, elle survient en général lorsque l'aorte est déjà très fragilisée par le processus d'athérosclérose.

Il s'agit d'une rupture longitudinale de la paroi aortique.
Le sang fuse entre deux couches de la paroi jusqu'à la déchirer.
Le patient ressent une douleur intense d'apparition brutale qui irradie vers le dos. Une prise en charge médico-chirurgicale d'urgence s'impose.
__________________
"J'ai enfin compris que, si une chose n'arrive pas, c'est qu'une autre meilleure viendra ."
CENDRILLON est déconnecté   Réponse avec citation
non lus 27/02/2011, 21h58   #18
CENDRILLON
 
Avatar de CENDRILLON
 
Inscription: mars 2010
Messages: 2 303
CENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond repute
Par défaut

  • Complications à long terme:

Un bon suivi du traitement prescrit par le médecin permet d'éviter ou du moins limiter la survenue de complications à long terme.


Artères coronaires
:

l'atteinte des artères coronaires par le processus d'athérosclérose entraîne un rétrécissement de ces vaisseaux sanguins responsables d'une mauvaise irrigation du cœur. Il s'agit de la complication la plus fréquente qui se manifeste par de l'angine de poitrine.



Le cœur
:


le muscle cardiaque subit également les effets de l'hypertension. Après des années d'évolution, la paroi du ventricule gauche s'épaissit, entraînant une hypertrophie du muscle cardiaque. A terme, le ventricule gauche se dilate et perd sa force de contraction : c'est l'insuffisance cardiaque.




Accidents vasculaires cérébraux (AVC)
:

l'hypertension artérielle est la première cause d'AVC.
Ils peuvent être dus à une hémorragie cérébrale, ou, plus fréquemment, à une obstruction par un caillot sanguin d'une des artères cérébrales irriguant le cerveau.
Notons que les AVC peuvent eux aussi être responsables d'une augmentation de la pression artérielle et ce même en l'absence d'hypertension artérielle pré-éxistante



Artérite des membres inférieurs
:


l'hypertension artérielle favorise le développement de cette affection, qui se manifeste par une douleur aux mollets au cours de la marche. On parle de claudication intermittente.




Lésions de la rétine
:

une hypertension artérielle ancienne ou sévère peut être à l'origine de lésions au niveau de la rétine, souvent asymptomatiques, mais pouvant aussi se manifester par une perte de l'acuité visuelle.




Insuffisance rénale
:

une insuffisance rénale peut résulter d'une hypertension artérielle chronique évoluant sur de nombreuses années.

Elle se manifeste par l'augmentation du niveau de créatinine dans le sang.

L'insuffisance rénale peut être la cause ou la conséquence d'une hypertension artérielle.

  • L'hypertension artérielle de la grossesse :

Les maladies hypertensives sont fréquentes au cours de la grossesse.


Il existe trois types d'hypertension artérielle lors de la grossesse :

1/ Une hypertension artérielle chronique antérieure à la grossesse:


Dans ce cas l'hypertension artérielle est diagnostiquée avant la 20ème semaine de grossesse.

Le diagnostic peut aussi être établi dans la mesure où l'hypertension artérielle ne se normalise pas dans un délai de 12 semaines après l'accouchement.
La surveillance de la grossesse sera renforcée (évaluation de la sévérité de l'hypertension artérielle, recherche d'antécédents ou de complications) et les activités de la femme enceinte seront adaptées.


2/ Une hypertension artérielle qui apparaît lors de la grossesse, appelé aussi hypertension artérielle gravidique:
Cette hypertension artérielle apparaît dès la seconde partie de la grossesse et revient à la normale après l'accouchement.



3/ La pré-éclampsie / éclampsie:

La pré-éclampsie est une hypertension artérielle qui apparaît dans la seconde partie de la grossesse et s'accompagne de pertes de protéines dans les urines.

Cette pré-éclampsie est suivie d'une éclampsie, définie par la survenue de convulsions dans la seconde partie de la grossesse, soit pendant l'accouchement soit dans les 48 H suivant l'accouchement.


C'est pourquoi, il est recommandé que le risque d'hypertension artérielle soit évalué le plus précocement possible, idéalement dès que la femme exprime son désir de grossesse ou lors de la première consultation de suivi de grossesse.

Ainsi dans le cas d'un risque avéré ou d'une hypertension artérielle déclarée, le médecin pourra mettre en place une prise en charge et un suivi adaptés.
__________________
"J'ai enfin compris que, si une chose n'arrive pas, c'est qu'une autre meilleure viendra ."
CENDRILLON est déconnecté   Réponse avec citation
non lus 27/02/2011, 22h12   #19
djidjipif
VIP
 
Avatar de djidjipif
 
Inscription: juin 2010
Messages: 4 247
djidjipif has a reputation beyond reputedjidjipif has a reputation beyond reputedjidjipif has a reputation beyond reputedjidjipif has a reputation beyond reputedjidjipif has a reputation beyond reputedjidjipif has a reputation beyond reputedjidjipif has a reputation beyond reputedjidjipif has a reputation beyond reputedjidjipif has a reputation beyond reputedjidjipif has a reputation beyond reputedjidjipif has a reputation beyond repute
Lightbulb coeur 3D (animation).


a l'occasion, voici une image 3D d'un cœur,
image qui peut être manipuler pour voir tous ses cotés.

ici







@+

djidjipif est déconnecté   Réponse avec citation
non lus 27/02/2011, 22h18   #20
CENDRILLON
 
Avatar de CENDRILLON
 
Inscription: mars 2010
Messages: 2 303
CENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond reputeCENDRILLON has a reputation beyond repute
Par défaut

Citation:
Envoyé par DocHope Voir le message
Faisons une petite intro avant d'entamer la CAT :



C’est quoi l’hypertension artérielle ?

C’est l’augmentation permanente des chiffres tentionnels :
Au-delà de 140 mm Hg pour la systolique et 90 mm Hg pour la diastolique.
Sauf pour le diabétique ; est considérée comme une hypertension, une tension artérielle >ou= 130/85 mmHg.


Prise en charge:

Le but de la prise en charge est de prévenir les complications de l'hypertension artérielle, telles que l'infarctus du myocarde et les accidents vasculaires cérébraux.
  • Valeurs cibles:

A cette fin, la pression artérielle sous traitement doit idéalement être inférieure à 140 / 90 mm Hg.


Toutefois, chez les personnes souffrant d'insuffisance rénale ou de diabète, les valeurs cibles ne doivent pas dépasser 130 / 85 mm Hg.


En revanche, chez les personnes âgées et les personnes qui ne présentent pas de forts risques de complications cardiovasculaires, une pression artérielle inférieure à 160 / 90 mm Hg est considérée comme acceptable.

  • Mesures hygiéno-diététiques

Des mesures hygiéno-diététiques sont recommandées chez tous les patients souffrant d'hypertension artérielle quelque soit la sévérité et indépendamment de la prise d'un traitement pharmacologique.
Ces mesures sont :
  • essayer de ne pas consommer plus 6 g/jour de sel (NaCl)
  • en cas de surcharge pondérale, réduire son poids afin de maintenir un IMC (Indice de Masse Corporelle) en dessous de 25 kg/m2,
  • pratiquer une activité physique régulière suivant l'état de chacun, d'un minimum de 30 min 3 fois par semaine,



  • Ne pas consommer de l'alcool
  • cesser de fumer,
  • privilégier un régime alimentaire riche en fruits et légumes, et pauvre en graisses animales.





__________________
"J'ai enfin compris que, si une chose n'arrive pas, c'est qu'une autre meilleure viendra ."
CENDRILLON est déconnecté   Réponse avec citation
Réponse

Liens sociaux

Outils de la discussion Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non
Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +1. Il est actuellement 11h28.


forumed.sante-dz.org